Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Annie S* BELLIOT

Annie S* BELLIOT

Je suis Psycho-praticienne-Sophrologue Certifiée, Thérapeute Holistique. Vous trouverez sur mon site " HOME SHANTI OM" des conseils pour votre santé et votre bien-être, des infos sur mes stages, des textes et des citations qui font du Bien à l'Esprit et à l'Âme....

Publié le par Annie S* BELLIOT

Dans le grand sablier de l'Univers,

le temps s'égrène...

inexorable, imperturbable.

Au détour des instants partagés

au fil des amours passionnés,

le temps passe, le temps s'efface...

Hier quinze ans,

aujourd'hui cinquante

et demain quatre vingt...

je n'ai pas vu le temps passer..

Du rire aux larmes,

de la colère à la paix,

chaque émotion ressentie,

a nourrit mon corps et enrichit mon esprit

De ces cinquante années passées,

je garde gravé en moi,

le souvenir précis des cheveux de ma mère

et le bleu azur du regard souriant de mon père.

Je garde dans mon âme, tous ces instants fugaces,

où les regards se croisent,

où les doigts s'entrelacent pour former des caresses,

ou des mains en prières.

Je garde dans mon cœur,

dans mon ventre,

dans mes seins,

les plus beaux moments de ma vie de femme.

Le toucher de ta peau sur mon corps dénudé,

la caresse de tes mains dans mes cheveux dénoués,

ton regard langoureux

l'odeur de nos étreintes

la flamme de nos émois passionnés...

De tous ces espaces temps,

je n'ai rien oublié,

mon corps garde en mémoire

chaque instant prestigieux

où l'amour, tel un preux chevalier,

a investi ma vie dans sa totalité...

Ces minutes suprêmes

où pour la première fois,

j'ai senti grandir au plus profond de moi,

une étincelle de Vie,

une force indomptable,

la vie de mon enfant...

Rien au monde ne pourra effacer

ces longs mois d'attente,

ces délicieux instants,

où, dans la pénombre de mon corps,

tels de petits vampires,

insatiables et affamés,

vous vous nourrissiez encore,

de mon sang,

de mes joies,

de mes peines,

de mon âme toute entière.

Certitude que la vie passe trop vite...

les moments de peine et de chagrin

s'égrènent lentement en d'interminables journées...

il est aussi de ces moments magiques

qui font de notre présent,

des instants de toute Eternité...

Aujourd'hui, je veux vivre

enrichie et joyeuse

dans ce corps alangui qui est mien à présent,

des instants de bonheur et de sérénité renouvelée.

A l'aube de chaque jour,

ouvrir mes yeux, ma bouche et tous mes sens,

savourer chaque minute qui passe avec appétit et vigueur

ce désir de jouissance par mon corps tout entier,

jusqu'au cœur même de chacune de mes cellules,

comme un hommage gracieux à la Vie,

à ce Dieu Créateur qui inventa ce Monde

où l'Amour est la Source du Tout.

L'Alpha et l'Omega

Jusqu'à la fin du Temps.

Annie S* Belliot ( extrait de "Recueil pour des Jours Meilleurs")

Voir les commentaires

Publié le par Annie S* BELLIOT

Chères et Chers Ami(e)s,

 

Cela fait maintenant 6 ans que vous suivez mes actualités via ce blog !

et je vous en remercie très sincèrement !

 

Bientôt la rentrée et la découverte de nouvelles actualités, des nouveaux stages, de nouveaux sujets de philosophie et de psychologie.....

 

Vous trouverez désormais en vente à Home Shanti Ôm, vos encens, vos Fleurs de Bach, et bien entendu, comme il se doit mon livre "Recueil pour des Jours Meilleurs" et mon CD de sophrologie "Que l'Amour soit!"

A très vite le bonheur de vous retrouver ....

Voir les commentaires

Publié le par Annie S* BELLIOT
Publié dans : #Stage
Nous recherchons tous des réponses à nos questions.... une lueur d 'espoir au bout du tunnel pour continuer nos pas....
Nous recherchons tous des réponses à nos questions.... une lueur d 'espoir au bout du tunnel pour continuer nos pas....Nous recherchons tous des réponses à nos questions.... une lueur d 'espoir au bout du tunnel pour continuer nos pas....

Nous recherchons tous des réponses à nos questions.... une lueur d 'espoir au bout du tunnel pour continuer nos pas....

Voir les commentaires

Publié le par Annie S* BELLIOT
Publié dans : #stage

Journée d'Enseignement et d'Initiation REIKI 1 le Samedi 18 avril 2015.

Inscrivez vous dès maintenant pour réserver votre place , celles ci étant volontairement limitées pour vous assurer un enseignement de qualité...

A bientôt le plaisir de vous retrouver.....

Namasté.... Annie

tél :06.60.194.222 

Voir les commentaires

Publié le par Annie S* BELLIOT
Publié dans : #Astrologie

Thème astrologique

Voir les commentaires

Publié le par Annie S* BELLIOT
Publié dans : #STAGE
Initiation à l'Energie des Cristaux le 31 Janvier 2015

Initiation à l'Energie des Cristaux

Samedi 31 Janvier 2015 de 9h30 à 18h.

Ce stage est le premier volet d'une Trilogie.

*Quelles sont les différentes familles de Cristaux?

*Comment faire entrer les Cristaux au cœur de notre quotidien?

*Comment s'en servir?

*Trouver les Cristaux qui nous conviennent?

*Comment entretenir nos Cristaux et les recharger?

Toutes ces questions et bien d'autres, seront expliqués pendant le stage ....

Possibilité d'acheter des Cristaux sur place ou des bijoux en pierres" AnnyNoun Créations".

Renseignements et Inscription au 06.60.194.222

Voir les commentaires

Publié le par Annie BELLIOT
Publié dans : #poeme

"Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie

Et sans dire un mot te mettre à rebâtir,

Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties

Sans un geste et sans un soupir,

Si tu peux être amant sans être fou d'amour;

Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre

Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,

Pourtant lutter et te défendre;

 

Si tu peux supporter d'entendre tes paroles

Travesties par des gueux pour exciter des sots,

Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles,

Sans mentir toi-même d'un mot;

Si tu peux rester digne en étant populaire,

Si tu peux rester peuple en conseillant les Rois

Et si tu peux aimer tous tes amis en Frères,

Sans qu'aucun d'eux ne soit tout pour toi;

 

Si tu sais méditer, observer et connaître,

Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,

Rêver, sans laisser ton rêve devenir ton maître,

Penser, sans n'être qu'un penseur;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,

Si tu peux être brave sans jamais être imprudent,

Si tu peux être bon, si tu sais être sage,

Sans être moral et pédant;

 

Si tu peux rencontrer triomphe après défaite

Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,

Si tu peux conserver ton courage et ta tête

Quand tous les autres les perdront;

Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire

Seront à tout jamais tes esclaves soumis

Et, ce qui vaut bien mieux que les Rois et la Gloire,

Tu seras un Homme, mon Fils.

 

 

                                                        Rudyard Kipling

Voir les commentaires

Publié le par Annie S* BELLIOT
Publié dans : #texte

Je partage avec vous ce très beau texte de Pierre Rabbi, sur LA FEMME ........

 

 

 

 

"Je suis jaloux des femmes"…
Par Pierre Rabhi le mardi 19 juillet 2011, 18:23

J’ai perdu ma mère à 4 ans. Je ne conserve d’elle qu’un souvenir très flou. Je la vois dans un halo, une sorte de clair-obscur, des bribes d’images sans contour ni réalité. Son visage m’échappe. Son sein, en revanche, m’apparaît encore ...clairement. Chez nous, dans le désert algérien, les enfants sont allaités longtemps. Lorsque je suis devenu orphelin, il y a eu beaucoup de sollicitude autour de moi. J’ai ce souvenir d’une femme qui se penche vers moi pour me consoler, la sensation de ses deux gros seins et du trouble qui m’a saisi. Pas un trouble érotique, non, mais la conscience d’avoir perdu ce qui était associé à cette poitrine : la protection, la chaleur maternelle. Ma fille, Sophie, me dit parfois que mes angoisses sont peut-être liées à cette perte. Ce qui est certain, c’est que la quête du féminin m’a toujours accompagné. Je ne parle pas seulement du désir charnel, mais du besoin de l’amitié, de l’affection des femmes.
En 2002, j’ai fait campagne pour la présidentielle avec ce slogan : « Le féminin au cœur du changement. » Je crois à la nécessité d’en finir avec cette exaltation du masculin, entendu comme la volonté de puissance, l’agressivité, la domination. Je me sens profondément blessé par la subordination universelle de la femme. Combien d’hommes sont capables de s’assumer sans celles qu’ils jugent leurs inférieures ? Combien de filles n’ont pas accès à l’éducation ? Combien d’épouses sont encore opprimées ou battues ? Je suis déconcerté que tant de vies puissent naître de cette rencontre violente entre le masculin et le féminin. Les familles, les sociétés qui en résultent, ne peuvent que connaître un profond déséquilibre. Dans la nature, les deux sexes sont indispensables à la création. Le féminin l’est peut-être même davantage.
Pardonnez-moi cette évocation, mais lorsque j’étais éleveur, il y avait dans mon troupeau un bouc pour trente bêtes. Une fois qu’il avait fait son office, il pouvait disparaître sans que cela affecte nullement la vie des petits qui, en revanche, n’auraient pas survécu sans leur mère. J’ai toujours été un peu jaloux de cet état de fait. Comment, devant le miracle de la procréation, ne pas se sentir… un peu surnuméraire ? J’aurais tellement aimé vivre cette expérience fantastique de porter un enfant. C’est sans doute cette jalousie fondamentale qui engendre la violence chez tant d’hommes. Leur peur, fantasmée, de ne pas être indispensables. Même dans les pays les plus égalitaires, il nous faut corriger l’injustice et l’arbitraire, rééquilibrer le désir de conquête par l’instinct de protection de la vie. Je ne dis pas que l’un est masculin et l’autre féminin. Je crois à la présence de ces deux forces en chacun de nous. Je suis tout aussi révolté par ces discours qui mutilent les hommes en leur interdisant de pleurer, que par ceux qui prétendent réduire la féminité à la seule maternité. Il nous faut retrouver le sens de notre complémentarité. Entre nous, et en chacun de nous."
Pierre Rabhi ♥

Voir les commentaires

Publié le par Annie BELLIOT
Publié dans : #citation

(...) As tu idée du nombre de vies qu'il nous aura fallu vivre avant de soupçonner qu'il puisse y avoir mieux à faire dans l'existence que manger ou se battre, ou bien conquérir le pouvoir aux dépens de la communauté?

Mille vies, Jon, dix mille et cent autres vies ensuite avant que nous commencions à comprendre qu'il existe une chose qui se nomme - perfection - et cent autres encore pour admettre que notre seule raison de vivre est de dégager cette  -perfection - et de la proclamer ....(...)"

 

                                                                           Richard Bach

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Annie S* BELLIOT

livre Cd Annie 2012

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>