Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Annie S* BELLIOT

Annie S* BELLIOT

Je suis Psycho-praticienne-Sophrologue Certifiée, Thérapeute Holistique. Vous trouverez sur mon site " HOME SHANTI OM" des conseils pour votre santé et votre bien-être, des infos sur mes stages, des textes et des citations qui font du Bien à l'Esprit et à l'Âme....

Publié le par Annie BELLIOT
Publié dans : #stage

coeur.jpg

Chaque cellule de notre corps est le réceptable de nos émotions.

Ces mémoires enfouies ne sont parfois plus accessibles par notre Conscient, cependant les impacts successifs finissent par créer des douleurs dans notre corporalité.

 

Le Toucher Energie, est un massage de Bien Etre, de détente et d'apaisement.

 

Accompagné des effluves des Huiles Essentielles spécialement choisies pour vous, le Toucher Energie vous accompagne vers vos retrouvailles avec vous mêmes.

 

Revisiter les zones douloureuses de votre corps pour les apaiser, entendre ce que votre Inconscient veut vous dévoiler au travers de ces maux.

 

Poser des mots sur les maux,

Dénouer les tensions,

Apaiser les chagrins,

Accompagner les deuils,

Retrouver la Force Intérieure,

Réapprendre à sourire,

Retrouver l'enthousiasme,

Se donner des objectifs,

Oser tourner la page,

Créer la  nouveauté

Vivre le Présent .....

 

Voilà le Chemin que je vous propose d'emprunter...

 

 

***PROMOTION de la RENTREE*** :

 

 "Toucher Energie aux Huiless Essentielles"    =      48€ au lieu de 60 €   du 03 Octobre 2011 au 26 Octobre 2011

 

 

Toucher Energie* sur rendez vous à mon Cabinet  à Cros de Cagnes (06)

Voir les commentaires

Publié le par Annie BELLIOT

Voir les commentaires

Publié le par Annie BELLIOT

collier et bracelet 7 chakras
collier et bracelet 7 chakras
par Annie BELLIOT

Voir les commentaires

Publié le par Annie BELLIOT

coll cristal crack et pierres de soleil nat
coll cristal crack et pierres de soleil nat
par Annie BELLIOT

 

Pour Noël, des idées de cadeaux qui font du bien....

Voir les commentaires

Publié le par Annie BELLIOT
Publié dans : #texte

Chaque jour, au sein de mon Cabinet de Psychothérapies, j'accompagne des êtres déchirés, perclus de douleurs physiques et psychiques. certains sont en colère contre leur père, leur mère, la société...

Ils n'acceptent pas le cadre de références lié à la famille ou à l'endroit où ils vivent.

  

La famille est une micro société, les parents y font, normalement, règner l'harmonie entre tous, en donnant un cadre à respecter, des horaires pour les repas, pour le coucher des plus petits, un quota de décibels à ne pas dépasser pour respecter l'ouïe et le bien être de tous... et c'est grâce à ces consignes que toute la famille développe un profond respect et un amour inconditionnel pour chacun de ses protagonistes.

Mais, parfois, un des enfants de cette famille, ne se considère pas autant aimé que les autres, il considère que ses frères et soeurs reçoivent davantage que lui, alors pour montrer son désaccord, il commence à vouloir se faire remarquer en faisant du bruit, c'est sa façon de crier sa souffrance, son manque d'amour...

Plus il crie, plus il devient odieux avec les siens, plus la famille et son entourage risque de le rejeter...

Le cercle vicieux est installé...

la famille est en souffrance...

Plus il tempête moins il sera cajolé, moins il se sent aimé, plus il se sent blessé...

les fausses croyances de non amour envers lui; qu'il entretenait dans son for intérieur, deviennent, par ses agissements, sa réalité d'aujourd'hui !

Il a réussi, sans en avoir conscience, à créer ses pensées douloureuses de rejet, alors qu'il désirait exactement le contraire;

 

Comment sortir de ce cercle vicieux?

 

Il faut et il suffit, souvent, de communiquer, d'écouter et d'entendre au delà des mots prononcés, de regarder l'image du corps, de sa gestuelle, de parler calmement, de poser des mots sur le maux du coeur, pour que l'harmonie, l'amour et le respect puissent à nouveau revenir au sein des relations, qu'elles soient d'ordre familial, privé ou professionnel.

 

Tant que l'Humain entretient en lui, un ressenti d'injustice à son encontre, il s'installe dans le rôle de la victime, et de ce fait, il coupe les ailes de tout son potentiel d'Être, sa colère ne peut que grandir sourdement et inexorablement...

 

Nous retrouvons ce même mal être au sein de notre société, alors que plus que jamais, nous nous devons d'être Créatifs et enthousiastes pour forger notre Devenir et faire en sorte qu'il soit plus beau qu'hier et aujourd'hui.

 

Ne pas nous laisser happer par la peur, ne pas laisser cette contagion nous atteindre et nous paralyser, mais au contraire, aller puiser en nous la Force de l'Espoir et la Volonté de Réalisation, voilà le challenge de ce XXI° siècle .

 

 

"Le XXI° siècle sera spirituel ou il ne sera pas." André Malraux

 

Où en sont nos idéaux de paix et de solidarité?

 Est il nécessaire d'attendre une catastrophe pour laisser émerger nos valeurs  d'entraide et de soutien?

 

C'est en éliminant nos vieux schémas de fonctionnement, en revisitant nos conditionnements et les limitations qui nous font du mal et qui en font aussi aux autres, que nous pourrons nous ouvrir à un nouveau champ de conscience.

Prendre soin de la Planète qui nous porte et nous nourrit, préserver les races animales, s'entraider...

mais pour que tout cela puisse voir le jour, il faut tout d'abord guérir nos propres blessures égotiques, afin de ne pas se sentir persécuté, trompé, volé...

 

Se comprendre pour mieux comprendre les fonctionnements de l'Autre.

S'aimer pour mieux aimer l'Autre.

 

C'est somme toute, les seules voies d'Evolution possibles pour nous autres "Humanoïdes"!

 

 

L'Être Humain, lorsqu'il cesse de penser qu'il est victime des Autres ou d'un système, développe tout son Génie Créateur! il devient capable du Meilleur !

                    Annie Belliot  (02/10/10)/ extr :" Ma Vérité dans la Lumière"

Voir les commentaires

Publié le par Annie BELLIOT
Publié dans : #poeme

La Parole permet d'exprimer et d'expliquer les émotions, les ressentis, les blessures...

mais aussi les joies, les rires, les espoirs et les attentes...

pour nous comprendre, nous entendre et nous aimer...

Il faut poser des mots sur les maux,

il faut oser exprimer les mots du coeur et les maux du corps...

Humblement, Généreusement, Ouvertement...

Pour guérir l'Esprit,

Pour Gai Rire tout simplement...

                                                       Annie B.. (aout 2010)

Voir les commentaires

Publié le par Annie BELLIOT
Publié dans : #texte

Il nous faut de la Patience et de la Compassion pour Cheminer tous Ensemble... dans le Respect de Chacun...

 

 

"As tu idée du nombre de vies qu'il nous aura fallu vivre avant de soupçonner qu'il puisse y avoir mieux à faire dans l'existence que manger ou se battre, ou bien conquérir le pouvoir aux dépens de la communauté?

Mille vies, Jon, dix mille! et cent autres vies ensuite avant que nous commencions à comprendre qu'il existe une chose qui se nomme perfection, et cent autres encore pour admettre que notre seule raison de vivre est de dégager cette perfection et de la proclamer...."

                  Richard Bach : extrait "Jonathan Livingston le Goëland"

Voir les commentaires

Publié le par Annie BELLIOT
Publié dans : #citation
Commentaire du Pr. Albert Ciccone, Responsable du Master Professionnel de Psychopathologie et Psychologie Clinique Université Lyon 2 concernant le Décret sur le titre de Psychothérapeute



Par Pr. Albert Ciccone, psycote.blog.lemonde.fr le 09/06/2010
PSY EN MOUVEMENT
n° 14062010
Décret de psychothérapeute

Chers Collègues,
Vous avez sans doute pris connaissance du décret sur le titre de psychothérapeute qui vient tout juste d’être publié et qui doit entrer en vigueur en juillet prochain. Je trouve ce texte contestable, voire scandaleux en certains de ses points.
Je n’insiste pas sur le fait que la loi qui concerne ce décret visait la lutte contre les sectes, et qu’il est difficile de voir en quoi un tel décret dans cette forme là va empêcher les mouvements sectaires de poursuivre leur entreprise. Il suffira tout simplement qu’ils ne se réclament plus de la psychothérapie, ce n’est pas compliqué.
Je n’insiste pas non plus sur le fait que ce texte laisse entendre que tous les psychothérapeutes qui ne sont ni psychologues ni psychiatres ni inscrits dans un annuaire de psychanalystes sont de dangereux charlatans, ce qui est plutôt abusif, et que bien sûr les psychologues, psychiatres et psychanalystes ne sont jamais charlatans, ce qui est assez naïf.
Sur le fond, s’il est dit que ne pourront prétendre s’inscrire au registre national des psychothérapeutes que les praticiens titulaires d’un doctorat de médecine ou d’un master de psychologie ET ayant suivis une formation à la psychopathologie clinique, on peut remarquer le silence total sur la formation de psychothérapeute elle-même. D’un côté c’est mieux, car lorsque des politiques se mêlent de contenus de formation, on voit bien que l’on peut craindre le pire. Mais d’un autre côté cela laisse entendre, si on pousse à peine le texte, que la formation même de psychothérapeute pourrait se résumer à cela (le doctorat de médecine, le master de psychologie et la formation de psychopathologie) !
Sont ensuite mentionnés les professionnels qui auront une dispense de formation à la psychopathologie. Et on arrive au point le plus scandaleux du texte : vous l’avez lu, les psychiatres seuls bénéficieront d’une dispense totale !…
Pour les psychologues, on pourra bien sûr attester sans problèmes que les exigences sont remplies d’une manière incontestable, et on pourra fournir des attestations pour ceux qui en ont besoin – même si le contenu de la formation théorique et pratique (pour ceux qui ne sont pas dispensés) ainsi que les modalités d’évaluation doivent être définis par arrêté des ministres de la santé et de l’enseignement supérieur, et qu’il faille donc s’attendre au pire pour tout le monde !
Cette profonde méconnaissance et ce profond mépris des conditions réelles de formation des psychologues est difficilement supportable. Ce n’est bien sûr pas étonnant vu ce qu’est le pouvoir médical, et vu sa surreprésentation au parlement.
Revenons au décret. Suit ensuite une série d’articles sur les modalités d’inscription au registre national des psychothérapeutes. Á noter que c’est le directeur général de l’ARS qui instruit le dossier. On ne sait pas s’il fait cela tout seul, mais il doit rendre sa décision au Préfet dans les 45 jours, et si personne ne répond cela équivaut à un refus ! Plus loin, concernant les demandes des psychothérapeutes qui exercent depuis plus de 5 ans et bénéficient de la « clause du grand-père », il est écrit que c’est une commission qui statue, présidée par le directeur général de l’ARS, et composées de 6 personnalités NOMMÉES PAR LUI ! Je ne crois pas que ce soit là une bonne nouvelle.
Puis toute une série d’articles concerne l’agrément des établissements de formation, aptes à délivrer cette formation en psychopathologie. Les conditions requises relèvent quasiment
d’une équipe universitaire de pointe dans la recherche ! Certains voient dans ce décret une aubaine et un marché juteux pour tout un tas d’organismes de formation, voire pour les universités… Je ne suis pas de cet avis, car je ne vois toujours pas à qui s’adresserait cette formation :
- les psychiatres n’en ont pas besoin, les psychologues j’espère en seront dispensés aussi (si on arrive à faire retirer l’annexe du décret - sinon ils fourniront des attestations justifiant qu’ils ont déjà largement répondu aux conditions), les psychothérapeutes qui exercent depuis plus de 5 ans bénéficieront de la « clause du grand-père » ;
- quant aux autres, je doute fort qu’ils acceptent passivement d’être accusés d’être mal formés ! Je fais le pari qu’ils feront comme certains ont déjà commencé à le faire : ils changeront l’intitulé de leur plaque, enlèveront « psychothérapeute » et mettront à la place « praticien de la psychothérapie », « hypnothérapeute », ou « thérapeute bioénergénéticien », « thérapeute du stress » et autres encore !… Quand est-ce qu’un décret interdira toutes ces pratiques ?!…
La seule raison qui pourrait pousser ces praticiens à conserver l’intitulé de « psychothérapeute » et à demander la formation mentionnée serait que leurs actes soient remboursés par la sécurité sociale. Vu le déficit de cette dernière, une telle idée n’est pas prête de voir le jour !
On peut tout de même se demander pourquoi cet acharnement à vouloir réglementer ainsi la psychothérapie, dans une société où la rubrique la plus lue dans les journaux quotidiens est l’horoscope, où chaque heure on entend sur la majeure partie des chaînes de radio des prédictions pour notre journée, des pubs pour des cabinets de voyance, où les consultations auprès des voyantes, cartomanciennes, magnétiseurs s’élèvent à un nombre considérable !… Il faut donc s’attendre à un prochain décret qui va règlementer le travail des astrologues, puis un autre pour les magnétiseurs, et ensuite encore un pour chaque rebouteux de toute sorte !…
Je crois qu’il est nécessaire que nous réagissions et que nous réfléchissions à la manière d’organiser la protestation.

Bien amicalement.
Pr. Albert Ciccone

Voir les commentaires

Publié le par Annie BELLIOT
Publié dans : #texte

Taire les mots peut tuer.

Taire les mots,

c'est donner le pouvoir aux maux,

comme un appel au secours pour continuer à vivre,

une supplication silencieuse,

pour exprimer l'indicible de la souffrance et de l'angoisse.

                                                                                                    *A*B*

Voir les commentaires

Publié le par Annie BELLIOT
Publié dans : #citation

"VIVRE, c'est NAITRE à chaque instant."   Eric Fromm

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 > >>