Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Annie S* BELLIOT

Annie S* BELLIOT

Je suis Psycho-praticienne-Sophrologue Certifiée, Thérapeute Holistique. Vous trouverez sur mon site " HOME SHANTI OM" des conseils pour votre santé et votre bien-être, des infos sur mes stages, des textes et des citations qui font du Bien à l'Esprit et à l'Âme....

Publié le par Annie BELLIOT
Publié dans : #texte

Mais qu'est ce donc qu'un pervers narcissique?

 

Comment peut on le reconnaitre? et peut on s'en détacher ?

 

Nous en avons tous rencontré au moins un dans notre vie !

 

Peut être ne sommes nous pas rentré en contact étroit et intime avec lui, et c'est là, une grande chance, car il faut savoir que lorsque le pervers narcissique jette son dévolu sur une proie, il ne la lache plus!

 

Telle l'araignée, il tisse minutieusement sa toile, après avoir étudié le comportement émotionnel, les failles caractérielles ainsi que les moindres faits et gestes de sa future victime, il l'attire dans son champ d'action, la séduit, teste ses réactions et la réduit à sa merci le moment venu.

Sa spécialité: repérer les failles, trouver le talon d’Achille qui lui permettra de manipuler immanquablement sa future victime.

Il faut reconnaître qu'à ce jeu, le pervers narcissique possède une habileté exceptionnelle!

En très peu de temps, sans s'en rendre compte, la victime du pervers narcissique  devient son esclave, dévouée corps et âme, elle se laissera grignoter, ficeler, mal traiter, sans trouver ni la force ni le courage de se défaire de cette emprise destructrice, se persuadant elle même de sa responsabilité et de son incompétence...

Le pervers narcissique ne refoule pas ses pulsions car il cherche à tous prix à éviter une souffrance morale.

"Le passage à l'acte lui permet de les évacuer vers l'extérieur Le pervers a entendu la loi, il sait que ce qu'il fait est répréhensible, il  va devoir dénier l'origine et porter sa faute sur quelqu'un d'autre" explique Charles Bouchoux.

Son mode opératoire pour passer à l'acte? la double personnalité comme le célèbre Dr Jekyll et Mr Hide.

"Jekyll est le bon sujet, le bon enfant que l'on attendait qu'il soit.

Pour les mauvaises pulsions, Hyde s'en charge..." poursuit le psychanalyste.

Pour se débarrasser de toute culpabilité, le pervers narcissique rejette sa faute sur l'autre. De cette façon, il garde une bonne image extérieure et passe même parfois pour une victime. 

C'est ce qu'on appelle l'identification projective.

Le langage est l'instrument de manipulation préféré du pervers narcissique... messages contradictoires, détournement de la parole, mensonges ...tout est utilisé selon les situations qui se présentent pour transformer la situation à l'avantage du pervers. Il maintient de ce fait sa victime dans une lutte impossible vers une vérité qu il ne reconnaîtra jamais, mais il se servira par contre des agissements de sa victime pour prouver qu'il a raison et que l'autre a tort.

"En perdant son souffre-douleur dans le dédale d'informations contradictoires, il l'empêchera de prendre de la distance, de penser et de réagir sainement" explique Jean-Charles Bouchoux.

Le pervers narcissique est une personne qui manque de confiance en lui.

"Pour compenser, il développe une image démesurée de lui-même" (JC Boudoux)

Pour se donner l'air important, il essaye d'avoir de beaux objets ou des relations avec des personnes attirantes. Il garde ainsi un sentiment de pouvoir en rabaissant sans cesse sa victime tout en la faisant culpabiliser pour la contrôler.

Pour garder l'emprise sur sa victime et l'empêcher de prendre conscience de la situation anormale, le pervers narcissique fait tout pour la garder auprès de lui ...le pervers a besoin de proximité et d'un lien difficile à rompre ( lien de subordination, lien parental, lien filial ou lien amoureux ...) Le pervers  utilise ces liens pour asservir l'autre.

Lorsqu'un pervers narcissique obtient  de sa victime une admiration totale, il ne veut pas qu'elle reprenne le dessus et qu'elle puisse s'échapper, il jouera alors sur le côté émotionnel et affectif (chantage , menace...) il dévalorise et discrimine sa victime pour la rendre responsable de la situation , dans le but de ne pas souffrir de la perte.

Se servir d'une autre personne pour soulager ses pulsions, est la meilleure diversion pour le pervers narcissique.

 

Quelques phrases prononcées par ces victimes:

 

"je le sais, mais je ne comprends pas, c'est plus fort que moi..."

"je sais qu'il/elle tient à moi ...."

" il/elle est si malheureux, il/elle ne se rend pas compte du mal qu'il/elle me fait...."

"il/elle est tellement beau/belle et si gentil/le quand il/elle veut...."

"je sais que je peux l'aider ..."

 

Ces petites phrases assassines montrent bien que le piège du pervers narcissique peut fonctionner sans que la victime n'en ait conscience, le risque  est de se retrouver enfermé dans ce lien pathologique et destructeur...


Comment se sortir de ces liens psychotiques?

* demandez de l'aide à vos proches, expliquez ce que vous vivez au quotidien

* faites vous accompagner par un thérapeute

*prenez de la distance avec le pervers pour éviter de retomber dans le piège des paroles trompeuses et prometteuses de celui ci.

*ne vous justifiez pas, ne cherchez pas à lui faire prendre conscience de ses torts, le pervers se sentira plus fort encore, en retournant la situation à son avantage, en vous culpabilisant et en vous rendant responsable de la situation

* acceptez de commencer le deuil de cette relation impossible pour vous retrouver vous mêmes et réapprendre à vous aimer et à rire.

*prenez de la distance et retrouvez vous au centre de personnes saines et aimantes qui vous aideront à vous reconstruire et à sourire à nouveau 

 

Le Chemin vers la Confiance en Soi et en l'Autre s'ouvrira à nouveau avec l'ouverture d'un champs de Conscience différent , et une confiance en VOUS renouvelée !

Il faut laisser le temps au Temps pour GUERIR et RENAITRE de nos blessures...

Demain est un autre jour... nous pouvons, à chaque instant , nous reconstruire et  retrouver notre Chemin d Âme .... Namasté... 

 

 

 

 

 

Commenter cet article